Témoignages pour Performer Sa Légende

Performer sa legende celte

Performer Sa Légende© : une ressource unique :

Quelques témoignages des participants au protocole Performer Sa Légende @Cie Tir Groupé

Merci à vous toutes pour cette belle journée de découverte©Frédéric B. 

Merci à toi Flo White Wolf pour proposer ces espaces de transformations et de guérison©Mathilde Boussard

J’ai fait l’ atelier: « performer sa légende celte »
Ce qui veut dire qu’on se sert du corps, du son pour revivre sa légende en étant aidé par des jeux de cartes créées et réinventées par Flo kardinal pour nous amener dans un parcours unique et singulier
avec l’interaction des autres participants 
Je me suis retrouvée dans la peau de merlin enfermé, prisonnier de ses ressentiments et bloqué, ne voulant plus transmettre ses pouvoirs, bloqué dans son cœur avec la cage thoracique servant de prison

J’ai vécu vraiment en hurlant , pleurant pour libérer ces émotions
Intense et puissant
Les légendes vivent en nous et les transcender peut être une voie de guérison
Tout est dans tout!
Un animal, une pierre, un arbre, sont en nous et en allant les contacter on peut se reapproprier leurs caractéristiques  leurs qualités, leur puissance C’est la voie chamanique.
Par la transe ( sons et danse) on se trans-forme
On peut devenir tigresse si on touche à nos enfants par exemple
On peut toucher le crocodile, son immobilité, sa rapidité d’attaque, son mouvement reptilien…On performe aussi la sagesse des peuples amérindiens, africains,mongoliens
On a une chance inouïe d’avoir Flo , chorégraphe et chamane qui a trouvé des ressources inimaginables pour nous permettre de transmuter nos émotions « lourdes » comme les peurs , la colère…en énergie légère
Transmuter la matière n’est pas simple
On peut intellectuellement comprendre notre mal être mais pour l’alchimiser ?on a peu de possibilités : trouver une thérapeute et artiste  capable de le faire, aller sur des lieux sacrés, ou passer par le corps, les sons…..c’est une chance …Difficile à faire soi-même
En plus, Flo nous permet de se réapproprier certaines capacités grâce à ses ateliers notamment autour de LA TRANSE ,  avec les animaux, les valeurs de peuples anciens….©Claudie Coudereau
Frédéric B.©poéme ci aprés  :
J’ai plaisir à vous communiquer le texte entier de mon improvisation lors du rituel. Je l’ai écrit il y a quelques années et il m’est revenu incomplet…
« Je me souviens des mots que nous n’avons pas dit.
L’ange distrait a oublié son baiser d’amnésie.
Des cycles incommensurables, avide, manger la mort, chier la vie.
De la matrice mère, expulsé, broyé, digéré, dissout, des cycles encore sont passés.
Un matin s’est levé sur le monde, jouissant de la lumière du jour, expiant sous les étoiles. Des rondes cosmiques qui donne mal au ventre.
La pâleur du matin nous surprenait, lové l’un contre l’autre. En un instant, le néant de la nuit se dissipe et nous laisse présents et attentifs à de nouveaux appétits. Je te regarde, grogne, me secoue et m’étire, en ne laissant nulle trace de l’apathie de la nuit persister dans ma chair. A la chaleur de nos corps encastrés, succède celui des muscles en mouvement. Je distingue à la faible lueur de l’aube, l’éclair de tes yeux clairs. Je suis depuis longtemps fasciné par leur profondeur insondable. Je n’ai pas de mots pour ce que je ressens.
Tu me regardes longuement, plus lente à secouer les derniers vestiges d’une chaleur indolente ou plutôt veux-tu garder encore un peu la forme en creux de mon corps incrusté. Finalement, tu détournes la tête et regardes loin devant toi, par-dessus la cime des arbres. Feignant l’indifférence, tu ne perds rien de mes contorsions. Je te soupçonne aimer ma puissance et ma cruauté, soumises à ton autorité amoureuse.
Dans le tourbillon mortel de bruits et de fureur, l’ordre du monde se joue dans le sang d’une victime expiatoire qui nourrit de sa chair une conscience à renaître.
Mes sommeils sont peuplés de rêves hélicoïdaux …
Et me voilà, à nouveau, devant toi.
Non, je n’ai rien oublié de nos rencontres passées dans un monde qui ne se nommait pas encore. Un songe dans lequel nous avons mêlé nos chairs, nos entrailles et notre sang. Où chacun de nous, tour à tour, a dévoré l’autre dans la jouissance goulue de l’explosion de la vie, du fracas des peurs et du vertige abyssal d’une conscience naissante. »
Performer Sa Legende Celte@ Cie Tir Groupé

Entrez dans la dimension légendaire et apprenez sur vous mêmes au travers de votre corps, de vos ressentis , de la transe et de l’archétype
Samedi 11 novembre 2017 de 10h à 18h

Le corps créateur guérisseur salvateur